Parler face à un public : vous avez le droit de faire le silence

  • par

Comme on dit : « la parole est d’argent mais le silence est d’or » (Talmud)

Aujourd’hui nous commençons le premier article d’une longue série. La parole en public. Cette capacité à enflammer la foule, clamer et déclamer son discours face à des gens suspendus à vos lèvres… mais ce n’est pas si simple. En effet, en plus de devoir faire face au regard des spectateurs, nous devons surmonter un stress inhérent à notre performance.

Dans cet article, je vais justement vous donner une astuce pour améliorer sensiblement votre discours et cela facilement.

Cette astuce c’est de vous taire ! En effet, l’humain a peur du silence et comble les vides avec des tics langagiers plus ou moins énervants pour l’auditoire. Nous pouvons nommer le « Eeeeuuuuh » très connu ou encore le claquement de langue…

Ce comblement du silence n’entraîne que des choses négatives.

Pourquoi faire le silence ?

Si vous prononcez « Eeeeuh » c’est que vous êtes en train d’hésiter ! Donc vous n’êtes pas maître de votre discours, de votre parole et donc de votre sujet ! De plus, si votre sujet est sensiblement complexe, votre auditoire a besoin de repos auditif, de vos silences, pour intégrer l’ensemble des informations que vous donnez.

Il est également possible que vous n’ayez pas de tics langagiers mais que vous ne fassiez pas de pause pour autant… Et bien sachez que c’est tout aussi énervant et encore plus fatigant pour votre auditoire !

Peut-être que vous connaissez votre discours sur le bout des doigts, vous l’avez répété de multiple fois devant la glace…. mais pour votre public c’est une première !

Plus vous allez donner des informations en vrac, moins ces informations vont être retenues par vos auditeurs. En effet, lors du silence, le cerveau de votre public va être en pleine action d’écoute, d’enregistrement, de catégorisation et d’imagination.

L’intérêt de parler à un public n’est pas de s’écouter parler. C’est de transmettre!

De plus, le silence vous rend réellement plus imposant et plus maître de votre auditoire. Avec cette technique vous pouvez l’amener où vous voulez et comme vous le voulez. Pensez-y. Vous êtes face à 100, 500, 1000 personnes qui vous regardent, vous écoutent et vous les regardez, vous leur souriez. C’est comme cela que vous aller créer un réel lien avec eux. Ce lien est très précieux et vous fera paraître à leur yeux comme quelqu’un qui est maître de son sujet.

Comment travailler le silence ?

Vous pouvez utiliser le script de votre discours ou des scripts disponibles sur internet comme ici .

Sur ces scripts vous mettez en avant les silences que vous voulez mettre à l’aide d’un stylo de couleur. Ces silences doivent être placés à des endroits clés, à la fin de déclaration importante, au moment où vous attendez une réaction du public, lorsque vous avez des phrases longues, lorsque vous êtes en transition etc.

Ensuite vous vous entraînez devant un miroir c’est mieux et lorsque vous voyez les traces du stylo vous comptez entre 3 et 5 secondes dans votre tête. Vous pouvez également visualiser le public qui se trouve devant vous.

Il est bon de s’entraîner à l’endroit où vous allez parler ! Cela va grandement diminuer votre stress et améliorer votre prise de parole !

De plus, si vous avez une petite soif, une envie de déglutir votre salive ou un lacet défait, vous pouvez le faire sans parler. Cela vous permettra de vous rendre accessible face à votre public!

Que faire d’autre pour améliorer sa prise de parole en public ?

Cet article est consacré au silence. Cependant je compte faire d’autres articles et vidéos Youtube sur le sujet. N’hésite pas à aller y jeter un coup d’oeil. Je compte également écrire un e-book gratuit sur le sujet pour concentrer toutes mes connaissances sur le sujet en un seul endroit.

Tu peux aussi aller voir ce qui existe déjà sur mon site avec le blog, les e-books déjà écrits ainsi que la possibilité de faire une analyse vocale en ligne!

A très vite,

Barouh

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *