Travailler en ligne c’est bien, prendre soin de soi c’est mieux !

  • par



Introduction

Durant ce confinement, pas le choix, le travail sur l’ordinateur devient une nécessité… que dis-je, une obligation.

Que ce soit sur Zoom, Skype, Microsoft Teams ou encore WhatsApp, le contact avec les écrans et les longues discussions à distance ne sont pas bonnes pour votre bien-être.

Dans cet article nous allons voir ensemble quels sont les symptômes engendrés par les écrans. Mais aussi comment anticiper ou régler les difficultés physiques et psychiques que vous avez de grands risques de rencontrer si vous ne faîtes pas attention !

Nous allons aborder, comment préserver sa voix, améliorer sa posture, prendre soin de ses yeux, réussir à surmonter le potentiel stress technologique que ce confinement peut engendrer.

Je vais commencer par mon domaine de prédilection : La voix !

J’en ai profité pour faire une vidéo sur la voix durant le télétravail. Je vous la partage ici !

Dans cette vidéo je me concentre seulement sur le travail de la voix, pour ce qui est des autres parties, tout est développé dans cet article.

Comment préserver sa voix ?

En travaillant sur l’ordinateur, vous allez peut-être ressentir des difficultés à vous exprimer normalement. Vous utilisez une voix beaucoup trop forte. Votre gorge est beaucoup plus sèche, vous n’avez plus de voix en fin de journée. Il y a donc quelques réflexes à voir :

  1. EAU yeah !
    Vous êtes en permanence à l’intérieur, dans un milieu potentiellement très sec… Cependant, les cordes vocales évoluent dans un milieu qui est censé être humide ! Vous devez donc alimenter cette humidification. Pour cela : le mieux est d’avoir toujours une bouteille d’eau près de soi ! Vous pouvez également humidifier l’air ambiant avec un humidificateur d’air (ou si vous voulez économiser quelques deniers vous pouvez mettre près de vous un bol d’eau très chaude où vous pouvez déposer quelques gouttes d’huiles essentielles).
  2. Optimisez votre matériel
    Obligatoirement, vous avez besoin d’un matériel suffisant pour faire des réunions, rendez-vous, discussions plus ou moins longues. Pas besoin de commencer à acheter le dernier micro hors de prix ou le dernier mac avec une caméra ultraHD intégré. L’image, comme sur Youtube, ce n’est pas le plus important ! Optimisez le son et cela suffit ! Si vous avez besoin d’écrire quelque chose, vous pouvez partager votre écran. Ainsi, plus de problème de qualité d’image.
  3. Ayez un feed-back auditif
    Il est important que vous vous entendiez lorsque vous parlez. Si vous utilisez un casque réducteur de bruit ou des intra-auriculaires (personnellement je déteste ça) vous allez avoir tendance à PARLER TROP FORT ! Si vous n’avez que ça sous la main, je vous conseille de ne mettre qu’un écouteur. Cela peut vous permettre d’éviter le forçage vocal.

Après la voix, votre posture

Bien sûr je ne peux parler de préservation de la voix sans parler de la focalisation sur la posture. Oui. Vous le savez. Il faut se tenir droit. En se tenant droit vous allez pouvoir préserver votre voix. De plus, vous prendrez soin de votre dos et plus particulièrement de vos cervicales.

  • Votre position corporelle devant l’ordinateur va souvent être mauvaise pour vous.
    • Vos épaules seront en avant, donc votre tête va également modifier sa position … ce qui peut entraîner des gros dégâts. C’est pourquoi je vous conseille de bien vous étirer et de faire de nombreuses pauses !
    • Attention, pas des pauses sur le téléphone (je vous vois venir) ! De véritables pauses. Avec un verre d’eau à la main, sur votre balcon ou à la fenêtre. Profitez des premiers rayons du soleil qui pointent leur nez.
  • Vous pouvez également suivre les conseils que je vous donne dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=bRQrsDciqdY
  • Vous pouvez également optimiser votre espace de travail en surélevant votre ordinateur, ayez une bonne assise (pas dans un fauteuil mou). Vous trouverez tous les conseils sur le site des ostéopathes de paris.

Et nos yeux alors ?

On ne peut parler de préservation de soi sans parler des yeux… Nos yeux, fenêtre de notre âme (oui je deviens poète), sont agressés par la lumière bleu des écrans. Cela n’est pas nouveau. Ce qui change c’est le fait d’utiliser les écrans en permanence. Ça nous fait prendre conscience de la fragilité de nos yeux. Pour les préserver j’ai 5 conseils pour vous :

  • Je vais vous partager ici l’exercice que je considère comme le plus facile et le plus relaxant pour moi en ce qui concerne les yeux :
    • Il s’agit du palming. Cet exercice consiste à mettre sa tête dans ses mains, les yeux fermés au creux de vos paumes, tout simplement. Ce petit exercice simple, à raison de 5 minutes pour 30 minutes d’écran, peut beaucoup vous aider. Vous avez également beaucoup de vidéos sur le yoga des yeux que je vous invite à aller voir !
  • Si vous avez la possibilité d’avoir des lunettes avec une protection contre la lumière bleue cela peut être très utile. En effet, la fameuse lumière bleue des écrans peut se montrer très nocive. Sinon vous pouvez diminuer la luminosité de vos écrans ou encore modifier les réglages d’affichage pour diminuer le bleu. Oui, votre vie sera un peu jaune mais c’est un moindre mal.

Hakuna… matata

Au final, bien que vous préserviez votre corps, le confinement peut entraîner de vraies souffrances au niveau psychologique. L’Homme est un animal social mais c’est aussi une espèce qui a besoin de mouvement, de bouger, d’être actif… Oui vous avez plein de travail à faire, les devoirs des enfants, les réunions, la lecture de ce magnifique article… mais certaines choses sont de fait, nécessaires pour votre bien être :

  • Faîtes-vous un planning au jour le jour en vous mettant toutes les informations possibles (les pauses, les heures pour manger, les heures pour travailler etc.)
  • Faîtes du sport. C’est peut-être le moment de se lancer dans le yoga, la musculation, le curling (enfin ça va être plus compliqué à faire chez soi pour le coup…)
  • Baissez votre niveau de stress en pratiquant la respiration profonde ou la méditation. La baisse du stress va en plus augmenter votre résistance humanitaire ! (Un pour tous, tous contre le COVID !)
  • Développez votre imagination. L’ennui n’est pas un problème au contraire. Chez les enfants comme chez les adultes, la capacité de s’ennuyer peut vous permettre de vous retrouver et potentiellement de progresser à grandes enjambées !

J’espère que ces quelques conseils pourront vous aider. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de discuter avec quelqu’un, vous avez la rubrique Contactez moi de ce site ou vous pouvez me contacter via Facebook, Instagram ou Linkedin. Ce ne sont pas les moyens qui manquent !

A très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *